inner spaces

Une série d'installations lumineuses et sonores qui questionne nos perceptions

Exposition d’inner space v2.0 au Cube

Le projet inner space sera exposé dans sa nouvelle version au centre de création numérique le Cube art 3000 le jeudi 24 janvier de 10h-21h et le vendredi 25 janvier de 10h-19h.

==========================================================

VERNISSAGE : Un vernissage est prévu le jeudi 24 janvier de 19h à 21h.

==========================================================

LE PROJET :
Inner space v2.0 : it’s all an illusion, perhaps est une installation lumineuse et sonore conçu par Christian Delécluse, en collaboration avec Diemo Schwarz, qui interroge les processus de construction de nos perceptions. Elle propose aux spectateurs un espace sensible en perpétuelle mutation à l’intérieur d’un volume de la taille d’une chambre à coucher standard (12 m²).

Ce travail offre au spectateur une double expérience : à l’intérieur de cet espace, un dispositif de lignes de lumière animées interpelle le spectateur et l’invite à se laisser emporter vers un état de transe hypnotique; à l’extérieur, l’envers du décor se révèle, un mécanisme low-tech de contrepoids et les renforts bruts de la structure.

Les évolutions spatiales proposées par le dispositif produisent une succession d’espaces contrastés, où la perception de l’univers généré bascule entre ordre et désordre, entre hasard et déterminisme, entre contrôle et lâcher prise. Elles mettent l’emphase sur les transitions perceptuelles, ces moments où notre perception bascule d’une interprétation du monde à une autre qui est lui est radicalement différente, révélant ainsi les processus automatiques de construction de nos perceptions, et ouvrant une brèche dans nos certitudes qui nous incite à renouveler notre regard sur le monde.

Le titre de cette nouvelle version du dispositif fait référence, entre autres, à une peinture de Dorothea Tanning exposée à la fondation Miro de Barcelone. Il pose la question de la réalité du monde tangible, et de la nature même de ce qu’on nomme le réel, profondément marqué par le phénomène de projection de notre propre subjectivité.

Pour cette nouvelle composition, la dimension sonore été entièrement retravaillée par le compositeur Diemo Schwarz. A l’aide du logiciel catart qu’il a lui-même créé, il construit, à partir d’enregistrement des sons réels des moteurs, une musique qui par moment se rapproche des sons réels et, à d’autres moments, les transcendent vers des sons plus éthérés ou subversifs.

==========================================================

CREDITS :
création du dispositif : Christian Delécluse
Composition sonore : Diemo Schwarz
co-production : Arcadi, le Cube art 3000

Remerciements : Carine Le Malet, Julien Taib, Stefane Perraud, Sophie Kohn

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

========================================================

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Information

This entry was posted on January 16, 2013 by in Exposition and tagged .
%d bloggers like this: